edox

Ça passe ou ça casse : les Extreme 40 se préparent à régater sur le célèbre plan d’eau de Qingdao

A moins d’une semaine de l’Act 3 des Land Rover Extreme Sailing Series™ à Qingdao, la tension est palpable parmi les neuf équipages de la flotte Extreme 40 qui s’apprêtent à rejoindre le plan d’eau olympique chinois où ils régateront du 30 avril au 3 mai. Un parcours à quitte ou double dans la Baie de Fushan au cœur de Qingdao, stade nautique par excellence. Le plan d’eau entouré de gratte-ciels, est balayé par des rafales de vents parfois imprévisibles qui peuvent surprendre la flotte, ce qui ces dernières années a d’ailleurs causé quelques collisions et rebondissements parmi les plus marquants des Series. « Qingdao a une mauvaise réputation pour ça et cette année ne fera pas exception à la règle. Les prévisions météo à long terme annoncent 25 à 30 nœuds de vent le week-end prochain », confie le Directeur de Course Phil Lawrence. « C’est un plan d’eau très difficile pour les marins car il peut réserver de drôles de surprises : grosses vagues, vents forts, calme plat. Ils doivent vraiment s’attendre à tout ».

Pour les équipes qui auront les nerfs bien accrochés, la récompense peut valoir le coup. Ces trois dernières années, celle qui a le mieux maîtrisé les conditions de Qingdao, a aussi été la grande gagnante des Series : The Wave Muscat en 2012 et 2013, et Alinghi en 2014.

A la veille de cette troisième épreuve de la saison, le podium est très serré. The Wave, Muscat (OMA), Red Bull Sailing Team (AUT) et SAP Extreme Sailing Team (DEN) sont à égalité en tête du classement avec 18 points, avec le petit nouveau des Series Stevie Morrison sur Oman Air seulement cinq points derrière en quatrième position.

Red Bull Sailing Team, mené par les double médaillés d’or olympiques Roman Hagara et Hans Peter Steinacher, a remporté l’Act 1 à Singapour, et avec le barreur Jason Waterhouse qui fait parler de lui cette semaine sur la Coupe du Monde de Voile ISAF à Hyères alors qu’il est actuellement en tête de la classe Nacra17, l’équipe aura le moral au beau fixe et sera très attendue à Qingdao. L’Act 2 à Muscat avait quant à lui été remporté par Leigh McMillan et The Wave Muscat sur son plan d’eau. Tandis que SAP Extreme Sailing Team, co-skippé par Jes Gram-Hansen et Rasmus Køstner, a terminé deux fois deuxième et compte bien décrocher une première victoire en Chine. “Il faut être dans le jeu et je pense que mentalement il va falloir être très concentré, pour suivre tout ce qui se passe sur le plan d’eau. C’est de la régate qui fonctionne à l’adrénaline, c’est sûr. Il faut juste ne pas oublier de prendre du plaisir”.

Troisième à Qingdao en 2013, Gram-Hansen sait que son équipe a le potentiel pour gagner. “On ne part pas en étant sûrs de nous. On veut surtout que l’équipe se sente à l’aise et qu’elle voit que les efforts sont payants. Mais on va y aller une course à la fois. Nous devons prendre du recul par rapport à la manière dont nous abordons les victoires chaque jour, et continuer d’apprendre”.

L’équipe locale invitée ‘Team Extreme Qingdao’ sera co-skippée par Cheng Ying Kit et le champion olympique danois Jonas Warrer avec à bord les équipiers de la Volvo Ocean Race Liu Ming (Leo) et Kong Chencheng (Kong), ainsi que le diplômé de l’Artemis Offshore Academy Aarons Cooper qui passeront de la course au large à la régate en stade. Pour en savoir plus sur cet équipage: ICI

Huit manches sont prévues chaque jour, et l’épreuve débutera jeudi 30 avril par la journée média officielle, avant que le Village Course ouvre ses portes au public vendredi 1er mai, dans la Baie de Fushan, où était également installé le Village Olympique en 2008.



Back to News

Latest News