edox

Retour vers la Russie pour les Extreme Sailing Series™

- Plus qu’une semaine avant que la flotte navigue sur la Neva à Saint-Pétersbourg
- L’équipage ‘wildcard’ Gazprom Team Russia font leurs débuts en GC32
- Regardez les régates qui auront lien au sein du stade nautique en direct sur le site officiel de l’événement à partir du 3 septembre
- Pour un aperçu des quatre premiers actes, vous pouvez lire les avis de mi-saison ici

Une semaine avant que la flotte Extreme Sailing Series™ ne retourne à Saint-Pétersbourg pour le cinquième acte de la saison, présentée par SAP, 35 des meilleurs marins du monde se préparent à rentrer en compétition et naviguer sur l’étape la plus délicate de la saison.

La Neva se transformera en stade nautique du 1 au 4 septembre, où la flotte naviguera, avec pour décor, le Quai du Palais et la Forteresse Pierre et Paul.

Alors que la flotte entre dans la deuxième partie de saison, Gazprom Team Russia, menée par Phil Robertson, le champion du World Match Racing Tour 2016, rejoindra les équipes déjà engagées dans la compétition, pour le prochain événement à St Petersbourg.

« L’année dernière, l’étape de Saint-Pétersbourg a été, comme je l’attendais, l’une des plus difficiles de la course. Il y a beaucoup de vent qui s’engouffre entre les bâtiments. La vitesse peut être vite un cauchemar, » a déclaré Robertson, qui a navigué avec Gazprom Team Russia lors de l’édition 2015.

« Mais, comme lieu de rendez-vous, c’est presque parfait. C’est surprenant car les spectateurs sont si proches dans le centre ville que tu peux voir le blanc de leurs yeux, » a ajouté Robertson.

Une fois traversé l’Elbe à Hambourg lors de l’Acte 4, le reste des équipes connait trop bien les difficultés à naviguer sur le fleuve du stade nautique.

« Il apporte avec lui de nombreux défis, » a déclaré le skipper de Land Rover BAR Academy, Neil Hunter, qui naviguera pour la première fois sur l’étape russe. « L’espace réduit signifie que nous devons faire plus de virements de bord et d’empannages, ce qui est très physique pour l’équipage de ces bateaux. Cela veut dire également qu’il y a beaucoup de courant, le stade nautique est constamment en mouvement. »

Retourner à Saint Petersbourg apparait comme un challenge pour SAP Extreme Sailing Team, qui a terminé à la dernière place lors de la saison 2015 sur cette étape.

“Notre travail reste inachevé à Saint-Pétersbourg. L’an dernier, nous n’étions pas préparés. Nous avions trop navigué avant la course, nous avons eu des travaux de réparation importants sur notre bateau et nous n’étions pas armés pour ces conditions très difficiles et imprévisibles. Cette année, nous avons fait notre travail et nous attendons avec impatience de rectifier nos erreurs, » a commenté le co skipper et tacticien Rasmus Køstner.

Arnaud Psarofaghis, barreur d’Alinghi, compare la navigation sur le stade nautique de la Neva à une course en Formule 1 dans les rues étroites de Monaco. Psarofaghis a conduit la Lino Sonego Team Italia à la deuxième place à Saint-Pétersbourg en 2015.

« L’an dernier notre résultat était très satisfaisant avec une bonne performance. Ce sera la troisième fois que je navigue sur la Neva, alors les gars et moi nous nous sentons bien pour naviguer en Russie, » a commenté Psarofaghis, qui fait de son mieux pour arriver en haut du classement avec Oman Air, mené par Morgan Larson. « Beaucoup de choses peuvent arriver au cours d’une course, peu importe où vous êtes, il faut tenir jusqu’à la fin».

Avec seulement six points entre les leaders, Oman Air, Red Bull Sailing Team en deuxième place et Alinghi en troisième place, la victoire est à portée de main pour ces trois équipes, et les fans peuvent s’attendre à un scénario à suspens.

Pendant ce temps, SAP Extreme Sailing Team est en ligne de mire de l’équipe Land Rover BAR Academy. En effet ils cherchent à combler l’écart de trois points entre eux et la quatrième place.

Sail Portugal -Visit Madeira est actuellement en septième position à seulement quatre points de retard sur l’équipe britannique. L’équipe portugaise, qui anticipe déjà les deux événements à venir sur les prochains semaines à domicile, a déjà démontré sa capacité à bouleverser le classement avec quelques bons résultats individuels.

L’Acte 5, à Saint-Pétersbourg, présenté par SAP, débutera le 1 septembre avec l’ouverture du Village au public , situé sur l’île de Zayachii, en face de la Forteresse Pierre et Paul, offrant la meilleure vue sur le stade nautique.

La course sera diffusée en direct sur le site officiel et sur la chaîne YouTube de 15:30 – 17:00 GMT +3 h les 3 et 4 septembre. Pour plus d’informations sur le programme, cliquez ici.

Le plateau – Extreme Sailing Series™ Act 5, Saint-Pétersbourg, présenté par SAP

Alinghi (SUI)
Skipper/barreur : Arnaud Psarofaghis (SUI)
Tacticien : Nicolas Charbonnier (FRA)
Régleur Voiles d’Avant : Nils Frei (SUI)
Numéro 1 : Yves Detrey (SUI)
Flottant : Timothé Lapauw (FRA)

Gazprom Team Russia (RUS)
Skipper/barreur : Phil Robertson (NZL)
Régleur Grand-Voile : Will Tiller (NZL)
Régleur Voiles d’Avant : Shane Diviney (IRL)
Numéro 1 : Victor Serezhkin (RUS)
Flottant : Alexsey Kulakov (RUS)

Land Rover BAR Academy (GBR)
Skipper/Numéro 1 : Neil Hunter (GBR)
Barreur : Owen Bowerman (GBR) / Chris Taylor (GBR)
Régleur Grand-Voile : Will Alloway (GBR)
Régleur Voiles d’Avant : Sam Batten (GBR)
Flottant : Rob Bunce (GBR)

Oman Air (OMA)
Skipper/barreur : Morgan Larson (USA)
Régleur Grand-Voile : Pete Greenhalgh (GBR)
Régleur Voiles d’Avant : Ed Smyth (NZL/AUS)
Numéros 1: Nasser Al Mashari (OMA) & James Wierzbowski (AUS)

Red Bull Sailing Team (AUT)
Skipper/barreur : Roman Hagara (AUT)
Tacticien : Hans-Peter Steinacher (AUT)
Régleur Grand-Voile : Stewart Dodson (NZL)
Régleur Voiles d’Avant : Adam Piggott (GBR)
Numéro 1 : Brad Farrand (NZL)

Sail Portugal - Visit Madeira (POR)
Skipper/barreur : Diogo Cayolla (POR)
Régleur Grand-Voile : Frederico Melo (POR)
Régleur Voiles d’Avant : Nuno Barreto (POR)
Numéro 1 : Luís Brito (POR)
Flottant : João Matos Rosa (POR)

SAP Extreme Sailing Team (DEN)
Co-skipper/barreur : Jes Gram-Hansen (DEN)
Co-skipper/Tacticien : Rasmus Køstner (DEN)
Régleur Grand-Voile : Mads Emil Stephensen (DEN)
Régleur Voiles d’Avant : Pierluigi De Felice (ITA)
Numéro 1 : Renato Conde (POR)

Extreme Sailing Series™ 2016
Classement / Equipe / Points

1 Oman Air (OMA) 47 points
2 Red Bull Sailing Team (AUT) 42 points
3 Alinghi (SUI) 41 points
4 SAP Extreme Sailing Team (DEN) 34 points
5 Land Rover BAR Academy (GBR) 31 points
6 China one (CHN) 29 points
7 Sail Portugal - Visit Madeira (POR) 27 points.
8 Team Turx (TUR) 11 points